«

»

Campagne 2013

On profite souvent de la fête de Noël pour témoigner notre amour, notre amitié ou notre reconnaissance à ceux qui nous entourent en leur offrant un cadeau.  Cette année, si l’on remerciait celle qui depuis toujours nous héberge, nous abreuve, nous nourrit, qui nous fournit la matière de tout ce que nous consommons ?  Si l’on faisait un cadeau à celle qui donne sans compter, qui est unique et surtout irremplaçable ?

ForêtSi elle pouvait parler, elle nous demanderait fort probablement de lui accorder un peu de répit.  Car depuis des années, nous exigeons de plus en plus d’elle, abusant de ses ressources pourtant immenses.  Nous l’exploitons à outrance, la surchargeons, la polluons, perturbons le complexe équilibre qui y permet la vie, au point où celle-ci apparaît désormais menacée. Aujourd’hui, les espèces végétales et animales disparaissent à un rythme inquiétant, alors que les changements climatiques s’intensifient, au risque d’entraîner de graves perturbations tant aux écosystèmes qu’à nos sociétés humaines.

Par notre quête avide de biens et de confort, nous épuisons notre planète, oubliant qu’il n’y en aura pas d’autre lorsqu’elle ne pourra plus nous supporter.

Cette année pour Noël, faisons un cadeau à la Terre, offrons lui une pause.  Elle en a bien besoin.

Quel cadeau pourriez-vous faire à la Terre cette année ?  Partagez vos suggestions en laissant un commentaire ci-bas.

Cette campagne est une initiative du Réseau québécois pour la simplicité volontaire appuyée par les AmiEs de la Terre de Québec, la Coalition objectif 22 et le Réseau Transition Québec.

 

 

14 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Marie-France Despatie

    À Noël, je donnerais un peintre à la terre car il met de la couleur dans nos vies et conserve la présence éternelle de sa beauté.

  2. Jocelyne Pilon

    A Noël, je donnerais la conscience à tous les êtres vivant sur cette planète afin qu’ils s’ouvrent les yeux sur ce qu’ils sont en train de lui faire subir!

  3. Michel Séguin

    À Noël, un cadeau qu’on peut faire à la Terre et à nous-mêmes, ce serait de retrouver le sens du partage et de l’amour autrement qu’à travers les cadeaux matériels.

  4. Jean-François Boisvert

    Oeuvrer comme bénévole dans un organisme ayant pour mission de rendre notre monde plus juste, plus sain, plus durable.

  5. Marthe Leclerc

    Un cadeau que je peux faire à la terre consiste à donner de plus en plus des spectacles en cadeaux.Sans emballage, ce cadeau artistique permet de s’ouvrir sur la beauté du monde.

  6. ANTUNES

    Cadeaux à la terre et à ses habitants ( humains, animaux, végétaux, minéraux… ) : écoute de chacun…
    Partages plus fréquents de recettes bio et locales et végétariennes, à déguster gaiement ;
    potager doux en permaculture…
    Pas de clôtures, mais de la menthe autour du jardin pour tromper l’odorat des chevreuils trop attirés par les légumes et les fleurs ; de la cendre pour éloigner les escargots…
    A mes doigts, pas de diamant ( inutiles d’ailleurs pour jardiner !… ) ni corail, ni de pierres précieuses arrachées au sous-sol et aux grottes merveilleuses…
    M’abonner enfin à la revue « La Hulotte » et à « Terre sacrée-Module Mère-Comment va la Belle Bleue ».
    Rappeler ainsi, par l’exemple, que la crise provoquée par des profiteurs irresponsables, peut aider à vivre plus simplement et mieux.
    L’occasion de partager astuces et découvertes de chacun : cadeaux encore…

  7. Uniterre Conférences

    Pour notre Terre-Mère, je prône régulièrement la décroissance et je dénonce le mythe de la croissance infinie dans des ateliers pour les jeunes, et le grand public. En décembre et toute l’année, nous proposons l’atelier sur le troc, la consommation responsable et alternative:
    http://www.uniterreconferences.com/atelier_trocetconsoresponsable.html
    Nous sommes de plus en plus nombreux, ne lâchons pas!

  8. Dominique Boisvert

    Mon cadeau à la Terre, cette année, ce sera… moi-même!

    C’est-à-dire d’apprendre, par la pratique quotidienne, à me rendre disponible et attentif POUR la Terre, pour lui offrir de quoi se régénérer (en n’abusant pas de ce qu’elle m’offre), devenir pour elle un « utilisateur » et un habitant reconnaissant (de tout ce qu’elle nous donne), devenir toujours davantage un « spectateur » émerveillé (de toutes ses richesses et ses extraordinaires possibles), etc.

    Bref, au lieu de constamment recevoir ou profiter de la Terre, je veux cette année apprendre à (re)donner à cette Terre-Mère nourricière et merveilleuse. MERCI à Jean-François qui a eu cette belle idée et qui nous invite à changer de perspective sur Noël, sur les cadeaux et sur notre rapport à la Terre.

  9. Jézanne Richer

    Et si on prenait la peine de dire: «merci la terre» à chaque chose qu’elle nous donne? Peut-être nous rendrions nous compte de tout ce qu’elle nous apporte en une journée et serions nous plus consciant des bienfaits qu’elle nous transmet. Lorsqu’on aime quelque chose ou quelqu’un, il est plus facile d’en prendre soin.

  10. Diane Gariépy

    Mon cadeau à la Terre pour le Temps des Fêtes? Faire connaître autour de moi ce vidéo d’une minute qui dit tout … juste avec des images et une musique qui « parlent » beaucoup:

    https://www.youtube.com/watch?v=CsBkTfRPYy4

  11. Daniel Morand

    Mon cadeau à la terre sera de continuer de donner l’exemple de consommer sainement tout produit fabriqué qui demande une production de GES . Je conserve mes voitures automobiles en moyenne dix à douze ans. La fabrication d’une voiture produit en moyenne sept tonnes de GES. Tous mes déplacements sont maximisés en regroupant mes commissions . Bonne Année 2014 à vous tous qui prenez le temps de lire et de conscientiser vos proches à consommer sainement pour donner un répit à notre terre qui ne cesse de se faire violenter .

  12. Hélène Proulx

    Un cadeau à la Terre? Repenser la « folie des cadeaux »! Comment? en ajoutant au principe de l’échange l’idée de redonner un air de fête à un objet usagé, emballé dans un joli tissu qui pourra être réutilisé. Place à la créativité!

    Et puis, avant de s’affairer à la préparation du repas, abaisser le chauffage, fermer lumières et ordi et aller jouer dehors avec les enfants: excellent pour notre santé et celle de notre Terre!

  13. annick

    Porter attention à la terre elle-même : marcher pieds nus, planter des graines, apprécier les changements de saisons… et puis porter attention aux habitants de la terre, vraiment : écouter, partager, consoler, encourager, faire grandir le meilleur chaque fois que l’on peut …

  14. Lucie

    Pour aider la Terre je récupère/je composte..
    Je voudrais que l/esprit de Noël revienne et ne soit pas une course effrénée pour l/achat de cadeaux.
    On peut faire une pige et donner un cadeau à une personne/billet de spectacle pour se fleurir le coeur/temps ã donner pour gardiennage/rénovation/accompagnement..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>